Bonjour à tous

Moi c’est Thomas. J’ai 33 ans et je trouve la pâte fourrée passionnante.

Petit, j’aimais déjà bien, mes préférés étaient les torti, et depuis, la vie n’a cessé d’en semer sur ma route. En Russie, en Turquie, et en Afghanistan. Retrouver en ces lieux exotiques ce plat familier m’a intrigué…

Tout commence en 2005

Départ Moscou 2006

Parti à Moscou terminer mes études de Russe à l’Université de l’Amitié des Peuples, je constatais pour la première fois l’existence de ravioli ni chinois, ni italien: des Pilmeni.

On se contentait alors de pâtes industrielles garnies de « farch », vendues surgelées dans tout bon super marché de nuit.

Et j’en appris long sur la raviole:

  • Les pilmeni sont monnaie courante de Moscou à Vladivostok.
  • On les fait à l’ours dans les plaines neigeuses de Sibérie.
    • Une portion de 100g de pilmeni maison peut tenir un homme en vie un an sans manger ni boire.
  • Les pilmeni donnent plus de force que la viande d’éléphant, plus de courage que le sang du lion.
  • Ils achèvent dignement les soirées imbibées de vodka.
  • Et enfin, il ne faut surtout pas épouser une demoiselle incapable de les préparer correctement.

Je rencontrais à ce titre une ravissante kalmoute, qui faisait de merveilleux Pozii. Malheureusement, notre amour était impossible, j’aimais follement les Khimkali et elle était d’une jalousie terrible. Notre idylle prit fin quand elle me prit à croquer à belles dents l’une de ces miches juteuses, un soir d’anniversaire trop arrosé dans un restaurant Géorgien.  Je ne regrette rien, c’était si bons!

Regagnant la France après une année studieuse, je fis un petit crochet par Kaboul

Quelle ne fût ma surprise de tomber nez à nez avec des Mantou? Ravioli plats, nappés de yaourt et de beurre. Insoupçonnable délicatesse dans un pays que je croyais fait de guerre, de poussière et de haine.

IMG_3062Puis je retrouvais une amie en Turquie avant de rallier la France. Là encore! Oh splendeur! Des ravioli! Petits, joliment pliés, pareils à des patrouilleurs de l’empire de la guerre des étoiles.

Comment la pâte faisait-elle pour me devancer?

1-il-prit-la-route

D’où venait-elle? Comment était-elle arrivée là?

Voyageait-elle seule comme le suggère le mythe du Raviolo Originel?

Était-elle apparue de-ci de-là par coïncidence?

Et Surtout… N’était-ce que moi? Ou bien le monde vivait-il aussi dans ignorance?

Sans le savoir, je préparais en songe la fabuleuse expédition de la route du ravioli.

Le simple fait que la pâte fourrée rassemble un si grand nombre de peuples, de cultures et de traditions me fascinait. Dire que les médias nous en donnent une image plutôt lointaine, obscure, parfois effrayante… La perspective de partir sur les traces de la pâte farcie était fort appétissante. Elle offrait une approche sympathique à ces cultures qui m’intéressaient déjà tant. 

Carte

Il me faudra pour autant attendre avant de me lancer dans l’aventure. Dix ans plus tard, à l’été 2016, je profite du mariage d’amis turcs à Izmir pour enquêter sur la pâte fourrée de France en Turquie, à travers l’Italie et les Balkans.

Cet incroyable safari présente, dans leur environnement naturel, une dizaine de spécialités, plus étranges les unes que les autres: au riz, à la purée, au rhum, baignant dans le yaourt, aux herbes folles, pour accompagner le thé… 

ravioli-man-5

Rentré en France, je me suis réfugié au calme du phare de Cordouan dont je suis l’un des fiers gardiens.

C’est ici que RavioliRoad émet entre deux marrées. J’y prépare la seconde phase de l’aventure en Asie du sud est et peut être même, en Europe de l’Est.

Inscrivez vous au blog, en haut de la colonne de droite, pour suivre l’aventure. 

ravioliman-on-the-road

Et passez le plat au voisin!

Vous ne manquerez jamais de ravioli. Bouddha l’a dit! « Un raviolo partagé ne décroit jamais »… Enfin c’était l’idée. Suivez le conseil de l’ascète et partagez son bon message d’amour et de pâte fourrée. Il y a des boutons à cet effet en fin de chaque articles.

Et ne quittez pas la table sans crier votre amour pour la pâte fourrée sur facebook

Bon appétrip!

Publicités

Une réflexion sur “Bonjour à tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s