Cuisine Romantique

Difficile de garder contact avec les nombreuses personnes que l’on rencontre en voyage. Le quotidien ne saurait figer l’extraordinaire, fait de hasards, de rires, d’incroyable, d’inattendu.

Mais si l’accueil est doux, le départ est amère. On voudrait voir durer l’instant.

Alors, avant de reprendre la route, je demande aux gens leur recette préférée. En échange je donne la mienne. La plupart du temps, ces recettes sont inventives, insoupçonnables, délicieuses mais simples à reproduire, et peu coûteuses : faites de hasards, de rires, d’incroyable, d’inattendu.

Friends

Avec le temps, j’ai constitué un fameux carnet d’adresses.

Cela me permet de retrouver les gens que j’ai croisés, de les visiter au travers de leurs goûts. Je pense à eux quand je prépare leurs plats favoris, je me rappelle nos aventures, et parfois, je narre l’histoire à ceux qui complimentent ma cuisine.

Amitiés furtives rendues éternelles, on se retrouve ainsi régulièrement à table. Et quand j’appelle ces amis, ils se réjouissent d’apprendre que le monde se régale en leur honneur. L’extraordinaire reprend alors le pas sur le quotidien.

Revenons en à nos ravioli.

Décidé à explorer de long en large la mythique route du ravioli, je vais faire de nombreuses rencontres. Imaginez l’incroyable variété de plats préparés par les habitants d’Allemagne, d’Afghanistan, de Biélorussie, du Japon, de Croatie, de Chine, d’Estonie, de France, de Hongrie, de Géorgie, d’Italie, d’Azerbaïdjan, de Lettonie, de Kirghizie, du Népal, Lituanie, de République Tchèque, Slovaquie, du Tibet, de Russie, d’Israël et j’en passe. Sans parler des voyageurs trouvés au bord de la route.

By luluL’âme d’un plat, c’est le cuistot!

Je tiens donc à raconter l’histoire de ceux qui partagent leur secret. Qui sont ils? Comment nous sommes nous rencontrés? De quoi avons nous parlé?

Ainsi vous voyagerez avec moi sur la route du ravioli, sans quitter votre cuisine. Ce serait un moyen de financer l’expédition. En échange d’une modeste contribution, je partagerai ces recettes avec d’autres cuisiniers romantiques, gourmands d’inconnu.

Mise en bouche

En guise d’avant-goût, pour vous montrer le potentiel de ces recettes, je partage ici les recettes préférées des gens rencontrés lors de la première exploration en 2015. 

avant

  • Le gratin de ravioli de Hervé à Romans-sur-Isère
  • Les pêches de lulu la cantatrice à Savona
  • La dorade a l’orange de Gian Dominico à Bologne
  • Le riz fou de Maria, du ferry de Chios
  • Les aubergines d’Akhmed, le tailleur Syrien de Basmane
  • Les pâtés végétariens de Selma à Izmir
  • Les biscuits Italiens de Shival à çanakkale
  • Les rouleaux Hippy de Sabrina sur la mer noire
  • Les œufs de Romeo à la vieille frontière
  • Le ragoût de Piotr le batelier d’Ohrid
  • La tarte de Youssouf à la pyramide de Tirana
  • Le bouillon de riz au poisson de Liudmila à Trogir
  • Le sirop acide de betterave de Mariana à Idrija

Bon appétrip!

 

Daurade

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s